CALENDRIER 2020
AU PROFIT DES EXILÉES

couv-calendrier-2020

16 ARTISTES DU LIVRADOIS-FOREZ
Estelle Aguelon • Gilles Bonnat • Stéphane Bonjour • Anouk Chabert
Jean-Louis Corby • Rémi Cramet • Yohan Dupuy • Emmanuel Fage
Frédéric Galland • Fabiola Govare • Colline Guérid • Marion Janin • Luce
Noémie Paperin & Émeline Romanat • Benoît Richard • Aline Schamberger

calendrier couleur • 32 pages • 20 x 20 cm • sur papier Munken Pure 150 g

EN VENTE DÈS LE 16 NOVEMBRE

à Ambert : L’Élégante • librairie Tout un monde • Centre Culturel le Bief • Le Local
à Cunlhat : L’Octopus
à Vertolaye : Gare de l’Utopie
à Saint-Amant-Roche-Savine, Fournols et Saint-Germain-l'Herm :
médiathèques du Haut-Livradois et café associatif Le Colibri
à Tours-sur-Meymont : Bistrot de la Halle
à la Chaise-Dieu : Le Blizart
à Billom : L’Orange bleue
auprès des artistes

PRIX LIBRE À PARTIR DE 10 EUROS


L’Élégante
8 rue Petite-Goye • Ambert • lele-cssp@riseup.net


Ouverture
le jeudi de 10 h à 13 h
le vendredi de 17 h à 20 h
le samedi de 12 h à 15 h (cantine)
les 2ème et 4ème mercredis du mois de 18 h à 21 h (pizzas),

exposition des originaux encore quelques jours !!!
Les Lococotiers • 38 rue Goye • Ambert • 04 73 82 10 09 • leslococotiers@gmail.com

Plusieurs œuvres en vente au profit des exilé.e.s !

 

L'ÉLÉGANTE

" Nous sommes un collectif constitué de personnes avec et sans papiers, habitant le Livradois Forez.
Nous nous organisons ensemble autour de situations que vivent des personnes déboutées du droit d’asile.
Ces personnes se situent malgré elles dans l'angle-mort du droit français, et n’ont donc aucun accès au logement,
à l'emploi, aux aides financières et administratives. De ce fait, elles se retrouvent, du jour au lendemain,
à devoir survivre et à faire face à l’hostilité des institutions d’un pays dont elles ne connaissent souvent pas la langue.

Nous bricolons au jour le jour pour trouver des solutions, principalement pour le logement (loyer, charges, etc.)
et pour couvrir d’autres frais de la vie quotidienne.
Le soutien apporté par de nombreuses personnes gravitant autour du collectif
est loin d’être seulement d’ordre financier (temps, savoirs-faire, aides ponctuelles ou matérielles).
Aussi naissent des relations d’amitié.

Aujourd’hui ce collectif arrive a ses limites d’autofinancement de logements.
Nous pensons qu’il existe néanmoins des solutions étant donné le nombre d’appartements inutilisés.
Aujourd'hui, nous sommes face à des situations inacceptables :
racisme d’État, tri humain lié aux politiques économiques et migratoires, politique du mérite…
Nous n'avons pas d'autre choix que de réagir et donc de privilégier la solidarité construite ensemble et à large échelle !

Pour une lutte active, autogérée et sans frontières !
Venez nous rencontrer à L'Élégante, 8 rue Petite-Goye, 63600 Ambert "

Collectif de soutien aux exilé.e.s

 


La
SOIRÉE DE LANCEMENT

c'était le
SAMEDI 16 NOVEMBRE À 18 H AUX LOCOCOTIERS

 

 

renseignements sur les spectacles qui ont eu lieu • mamcochon@gmail.com


PROGRAMME SOIRÉE DE LANCEMENT
EXPOSITION DES ORIGINAUX • VERNISSAGE EN PRÉSENCE DES ARTISTES

18 H • FUCK • de et avec Cécile Jersaillon
19 H • VERNISSAGE
RESTAURATION ET BUVETTE proposée par L'Élégante au profits des exilé.e.s
21 H • FOUCADE • de et avec Elsa Foucaud

FUCK

FUCK-CECILE-JERSAILLON
© daniel bernal picazo

Fuck est une farce. 
Une mise à mort comique, satirique et interactive.
Qui nous gène ?
Qui gène-t-on ?
D’où vient la méchanceté ?
Il s'agit là d'une réaction face à la violence de la société en 2018 à toute échelle, 
du principe du bouc émissaire où pour tenir ensemble, on prend pour cible un certain type d’individu. 
C’est aussi un élan de tendresse, d’hommage aux gentils, aux gens libres.

Teaser

• Au chapeau •

 

FOUCADE

FOUCADE-Elsa-foucaud
© Oofzos

Foucade est impatiente et déroutante, sauvage et sincèrement corrosive comme pourrait être un enfant nu, une femme macho, 
un amant passionné, une mère fêlée, une vieille bancale ou un nain fou.
Pendant ce temps suspendu à la bêtise, elle déroule une longue liste où se côtoient « trouver un chien » et « faire un enfant ? ». 

C'est une ode au joyeux plaisir, à l'Amour, du cru vivant, une digression brute et singulière du quotidien.
Pour les adultes consentants et les enfants sauvages (ou enfants de hippies) (ou enfants qui frappent leurs poupées)
et les ados qui font "han-han/hin-hin" avec la tête, les vieux avec ou sans sexualité apparente
ainsi que pour les chiens qui se prennent pour des chats qui eux-même se prennent pour des poulpes...

• Public averti • Au chapeau •